Contactez-nous
Donnez / Donate

Publications et Références

Pour en savoir plus sur les hypersensibilités environnementales

Pour en savoir plus sur les hypersensibilités environnementales
Le saviez vous?... Le mois de mai est le mois des hypersensibilités environnementales. Ce terme inclut l'hypersensibilité chimique multiple (HCM) et l'hypersensibilité électromagnétique (HEM). Que pouvez-vous faire pour ceux qui souffrent de cette condition médicale? DEVENEZ UN MÉNAGE QUI EST SAIN ET SANS FRAGRANCE! Portez une attention particulière à vos produits de soins personnels et à vos produits nettoyants: www.lesstoxicguide.ca www.ewg.org/skindeep Soyez conscient des radiations électromagnétiques L'HEM est une condition où une personne présente des symptômes de maladie causés ou aggravés par les champs ou les ondes magnétiques. Pour des solutions, visitez : www.em3e.com Si vous êtes de ceux qui souffrent de cette condition, sachez que nous de l'ASEQ travaillons à la sensibilisation et à l'éducation au sujet de cette condition médicale, et aussi à la reconnaissance de cette maladie et à la mise en place de services de santé et sociaux appropriés au Québec. Vous désirez aider? Contactez-nous! Qu’est-ce que c’est et combien de personnes ont reçu un diagnostic? Qu’est-ce que c’est et combien de personnes ont reçu un diagnostic? Plus d'un million de canadiens ont été diagnostiqués de cette condition médicale. L'hypersensibilité environnementale (HE) comprend tous les hypersensibilités incluant l'hypersensibilité chimique multiple (HCM) et l'hypersensibilité électromagnétique (HEM). 179,000 Québécois ont reçu un diagnostic d'hypersensibilité chimique multiple (Statistique Canada 2010), en hausse comparé à 171 000 en 2005. Le nombre de canadiens diagnostiqués de cette condition a augmenté de 34% durant la même période. ≈ 3 % des Canadiens ont reçu un diagnostic d'hypersensibilité chimique multiple, laquelle chevauche le…
continue reading

HCM par Dr. Martin Pall

HCM par Dr. Martin Pall
Syndrome d’hypersensibilité chimique multiple (HCM): Mécanismes toxicologiques et d’hypersensibilité par Martin L. Pall Résumé: Sept catégories d'agents chimiques sont connues pour déclencher des cas d’hypersensibilité chimique multiple (HCM). Chacun de ces sept agents agit d’une façon spécifique qui engendre indirectement une augmentation de l'activité NMDA dans le corps des mammifères . Les réponses toxiques déclenchées par les éléments de chacune de ces sept catégories d’agents chimiques sont atténuées par l’action des antagonistes NMDA, ce qui montre que la réaction des récepteurs NMDA est importante dans l’action toxique de ces produits chimiques. Le rôle de ces agents chimiques à l’action toxique dans le déclenchement des cas d'HCM a été confirmé par des éléments génétiques probants. Ceux-ci montrent que six gènes qui ont une incidence dans le processus de métabolisation de ces agents chimiques influencent tous également la susceptibilité d’un individu à développer l'HCM. Il est très probable que les agents chimiques agissent de la même façon, conduisant à une augmentation de l'activité NMDA lorsqu'ils déclenchent des réactions d’hypersensibilité chez les s atteints d'HCM.     Cliquez pour téléchargez un pdf du text complet     On pense que la nature chronique d'HCM ainsi que d’autres maladies multisystémiques apparentées, provient d’un cercle vicieux biochimique, le cycle NO/ONOO-. Ce cercle vicieux est initialisé par plusieurs facteurs de stress qui augmentent la quantité d’oxyde nitrique et de peroxynitrite (certains, mais pas tous, agissant par le biais de la stimulation NMDA). Le cycle NO/ONOO- est basé sur des mécanismes individuels bien documentés. L'interaction de ce…
continue reading

Études EHS (recherches pionnières)

Études EHS (recherches pionnières)
Guide pour une approche environnementale des appareils électroniques 2006 (disponible en Anglais seulement)Recherche sur les champs de fréquences radios World Health Organization 2006 (disponible en Anglais seulement)Manuel pour mesurer les expositions aux champs électriques et magnétiques) NIOSH . 1998. (disponible en Anglais seulement)"Électrosensibilité" – Document préparé par le Belgian BioElectroMagnetic Group (BBEMG), 2007Enquête Européenne sur les Symptômes Biologiques et Sanitaires ressentis par les Riverains d'antennes relais Janvier 2010Des Abeilles, des oiseaux et des hommes: La destruction de la nature par l’« électrosmog » Ulrich Warnke 2007Parlement européen, projet de rapport 2004-2009Rapport de l'AFSSET: Hypersensibilité électromagnétiqueExpositions aux champs magnétiques résidentiels de 60 hertz au Québec: Une publication du réseau de la santé publique du Québec 2002Rapport bioinitiative: Arguments pour des seuils de protections du public fondés sur les effets biologiques des rayonnements électromagnétiques (EBF et MO) 2007
continue reading

Définition d’un champ électromagnétique par l’OMS

Définition d’un champ électromagnétique par l’OMS
Le résultat de phénomènes naturels "Les champs électriques et magnétiques sont générés par des phénomènes tels que le champ magnétique terrestre, les orages et l’emploi de l’électricité. Lorsque ces champs ne varient pas dans le temps, on dit qu’ils sont statiques et ils ont une fréquence de 0 Hz." L'application dans les technologies "Les récentes innovations technologiques (ex: IRM...) ont conduit à utiliser des champs magnétiques d’une intensité pouvant atteindre jusqu’à plus de 100 000 fois le champ magnétique terrestre. (...)Concernant les champs magnétiques statiques, des effets aigus ne sont susceptibles d’apparaître que lorsqu’il y a déplacement dans le champ, par exemple le déplacement d’une personne ou un mouvement interne de l’organisme comme la circulation sanguine ou les battements du coeur. Une personne qui se déplace dans un champ supérieur à 2 T peut présenter des sensations de vertiges et des nausées, avec parfois un goût métallique dans la bouche et des éclairs devant les yeux. Bien que ces effets ne se produisent que de façon temporaire, ils peuvent avoir des répercussions sur la sécurité d’employés exécutant des opérations délicates (par exemple des chirurgiens pratiquant des interventions dans des services d’IRM)." Les recommandations de l'OMS L’OMS recommande que les autorités : adoptent des normes internationales basées sur des études scientifiques visant à limiter l’exposition humaine ; adoptent des mesures de protection lors de l’utilisation industrielle et scientifique des champs magnétiques en se tenant à distance des champs pouvant présenter un risque important, en encoffrant les générateurs ou en utilisant des…
continue reading

Documents importants

rapport_periodique_sur_les_he_et_les_hcm_2010-11Le point de vue juridiquePolitique concernant l'hypersensibilité environnementale    Cliquez ici pour voir le site web    Cliquez ici pour voir le documentLe point de vue médicalBibliographie annotée (en anglais)CONDITIONS MÉDICALES MAL COMPRISES DU 21e SIÈCLEInterrogatoire sur les antécédentsSyndrome d’hypersensibilité chimique multiple (MCS): Mécanismes toxicologiques et d’hypersensibilité par Martin L. Pall
continue reading

Statistiques

Statistiques
Statistiques canadiennes Un sondage canadien effectué en 2005 affirme que 3.6% de tous les infirmiers et de toutes les infirmières au Canada ont fait l'expérience de l'hypersensibilité chimique multiple (aussi appelée polytoxicosensibilités et HCM). L'HCM chevauche le syndrome de fatigue chronique et la fibromyalgie. Statistiques Canada - Janvier 2007 En 2003, 5% des Canadiens (1.2 millions de personnes) ont reçu un diagnostic d’au moins une de ces conditions. Parmi les 5% des Canadiens qui ont eu un diagnostic, 2.4% ont dit qu’ils souffraient de l'HCM, 1.5% de la fibromyalgie et 1.3% de la fatigue chronique. Parmi ces individus, au moins 14% avaient 2 des 3 conditions L’incidence s’accroit de 1.6% entre 12 et 24 ans à 6.9% entre 45 et 64 ans La statistique de près d’un million de Canadiens ayant un diagnostic d'HCM représente une tragédie immense ainsi qu’une perte socio-économique. FARDEAU POUR LA SOCIÉTÉ, HYPERSENSIBILITÉ CHIMIQUE MULTIPLE (HCM) Des différences significatives ont été trouvées dans la capacité de fonctionner et dans l’usage des soins de la santé entre les personnes de la population générale ayant ou n’ayant pas de diagnostic d'hypersensibilité chimique multiple (HCM) Pourcentage de personnes avec un diagnostic d'HCM qui avaient besoin d’aide avec le ménage, la préparation des repas, les commissions et les rendez-vous: 22% Interventions médicales – Personnes avec l'HCM qui: Avaient consulté un médecin de famille plus que 10 fois - 17% Avaient consulté des spécialistes - 43% Avaient consulté des praticiens de médecine alternative dans l’année précédente - 33% Statistiques Québécoises HCM,…
continue reading

Définition de l’EHS

Définition de l’EHS
2.1 Définition générale L'hypersensibilité électromagnétique, appelée aussi électro-sensibilité ou électro-hypersensibilité (HEM) est un trouble dans lequel une personne présente des symptômes de maladie causés ou aggravés par des champs ou des ondes magnétiques. Ces symptômes sont reconnus par l'Organisation Mondiale de la Santé et par de nombreuses études scientifiques (cf: le Rapport Bioinitiative). Voici la définition de l'OMS: " Depuis quelques temps, un certain nombre d'individus signalent divers problèmes de santé qu'ils attribuent à leur exposition [aux champs électromagnétiques]. Si certains rapportent des symptômes bénins et réagissent en évitant autant qu'ils le peuvent ces champs, d'autres sont si gravement affectés qu'ils cessent de travailler et modifient totalement leur mode de vie. Cette sensibilité présumée [aux champs électro-magnétiques] est généralement appelée "hypersensibilité électromagnétique" (HEM)." Les sources de ces symptômes peuvent être multiples : moniteurs d'ordinateur, antennes-relais, lignes à haute-tension, les transformateurs électriques ou encore les téléphones mobiles. Les proportions de personnes qui prétendent souffrir d'hypersensibilité électromagnétique varient, certaines enquêtes parlent de 8% des personnes interrogées. Chaque cas d'hypersensibilité électromagnétique est unique, aussi les symptômes et leur gravité sont variables d'un individu à un autre. 2.2 Les symptômes 2.2.1 Les symptômes décrits par les s Symptômes neurologiques: maux de têtes, vertiges, nausées, difficultés de concentration, perte de mémoire, irritabilité, dépression, anxiété, insomnie, fatigue, faiblesse, spasmes musculaires, altération des réflexes, douleurs articulaires, douleurs dans les jambes, fièvre ainsi que des symptômes plus sévères pouvant inclure des paralysies ou encore des psychoses.Symptômes cardiaques: palpitations, arythmie, douleur dans la poitrine, modification de la pression sanguine,…
continue reading

Prévalence

Extrait de «Le point de vue médical sur l’hypersensibilité environnementale» par Margaret E. Sears (M.Ing., Ph.D.) Mai 2007     Lire le rapport complet     Les critères diagnostiques sont utilisés par les médecins pour identifier un problème de santé chez un et par les chercheurs pour déterminer la proportion de la population souffrant de l’affection à un degré suffisamment grave pour avoir besoin de soins médicaux. Certaines personnes sensibles à l’environnement sont moins gravement touchées et ne demandent parfois pas de soins. Les études auprès de ces personnes se font habituellement par des questions plus générales sur leur réaction aux parfums ou à d’autres produits chimiques d’utilisation courante.En janvier 2007, Statistique Canada a révélé que 5 % des Canadiennes et des Canadiens (1,2 million de personnes) sont atteints de « symptômes physiques médicalement inexpliqués », y compris d'hypersensibilité chimique multiple, de fibromyalgie et de douleurs chroniques.(9)Selon l’Enquête nationale sur la santé de la population menée par Statistique Canada en 2003 (N=135 573) b, la prévalence de l'hypersensibilité chimique multiple diagnostiquée par un médecin était de 2,4 % chez les personnes de 12 ans et plus (9), et de 2,9 % chez les personnes de 30 ans et plus (10). L’Enquête nationale sur le travail et la santé du personnel infirmier de 2005 a révélé que 3,6 % des infirmiers et infirmières au Canada souffraient d’hypersensibilité aux produits chimiques (N=18 676)11. Dans la population américaine générale, la prévalence de l'hypersensibilité chimique multiple diagnostiquée par un médecin varie entre 3,1 %…
continue reading

Ressources

Ressources
Masques ''I can breathe' Masques en cotton avec des filtres au charbon, tubes d'oxygène tygon, vitaminess, minerals et autre produits pour les personnes souffrant d'hypersensibilité chimique multiple. Tél.: 1-905-826-3537 www.easilydone.com Literie. Personnel, animaux & produits nettoyants, filtres à air purifiant, etc Needs: Ressources pour la santé et le bien être www.needs.com Quorum Allergy Care 1-866-551-0142 http://www.quorumallergy.com/ Service complet d'hygiène électromagnétique: Appareils de mesure Produits d'atténuation Baldaquin, Tissus, Vêtements de protection http://www.em3e.com/
continue reading
12