Donnez / Donate

Posts Written By: ASEQ-EHAQ

Définition d’un champ électromagnétique par l’OMS

Définition d’un champ électromagnétique par l’OMS
Le résultat de phénomènes naturels "Les champs électriques et magnétiques sont générés par des phénomènes tels que le champ magnétique terrestre, les orages et l’emploi de l’électricité. Lorsque ces champs ne varient pas dans le temps, on dit qu’ils sont statiques et ils ont une fréquence de 0 Hz." L'application dans les technologies "Les récentes innovations technologiques (ex: IRM...) ont conduit à utiliser des champs magnétiques d’une intensité pouvant atteindre jusqu’à plus de 100 000 fois le champ magnétique terrestre. (...)Concernant les champs magnétiques statiques, des effets aigus ne sont susceptibles d’apparaître que lorsqu’il y a déplacement dans le champ, par exemple le déplacement d’une personne ou un mouvement interne de l’organisme comme la circulation sanguine ou les battements du coeur. Une personne qui se déplace dans un champ supérieur à 2 T peut présenter des sensations de vertiges et des nausées, avec parfois un goût métallique dans la bouche et des éclairs devant les yeux. Bien que ces effets ne se produisent que de façon temporaire, ils peuvent avoir des répercussions sur la sécurité d’employés exécutant des opérations délicates (par exemple des chirurgiens pratiquant des interventions dans des services d’IRM)." Les recommandations de l'OMS L’OMS recommande que les autorités : adoptent des normes internationales basées sur des études scientifiques visant à limiter l’exposition humaine ; adoptent des mesures de protection lors de l’utilisation industrielle et scientifique des champs magnétiques en se tenant à distance des champs pouvant présenter un risque important, en encoffrant les générateurs ou en utilisant des…
continue reading

Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec

Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec
Demande d'avis Monsieur Gaétan Cousineau, président Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec 360, rue Saint-Jacques 2e étage Montréal (Québec) H2Y 1P5 OBJET : Demande d’avis - hypersensibilités environnementales à titre d’handicap au sens de la Charte québécoise Monsieur le président, Environ 3 % des Canadiennes et des Canadiens ont reçu un diagnostic d’hypersensibilité environnementale, et ils sont beaucoup plus nombreux à souffrir d’une sensibilité quelconque aux traces de produits chimiques et aux phénomènes électromagnétiques présents dans l’environnement. Tout porte à croire que le portrait de la situation pour les Québécoises et Québécois est semblable. Lire la lettre complète Réponse Madame la Présidente, Monsieur le Vice-président Au nom de monsieur Gaétan Cousineau, président de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, j’accuse réception de votre correspondance du 21 novembre 2011, concernant l’objet mentionné en rubrique. Soyez assurés que votre correspondance a été portée à la connaissance du président. Nous vous remercions d’avoir soumis cette question à notre attention. La définition du motif handicap dans la Charte des droits et libertés de la personne retenue par notre Commission ainsi que l’interprétation de ce motif par les tribunaux du Québec est suffisamment large et ouverte pour que les personnes qui souffrent d’hypersensibilités environnementales puissent invoquer ce motif. La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse a consacré beaucoup d’efforts à faire reconnaître une définition très englobante du motif handicap afin d’assurer la protection et…
continue reading

Documents importants

rapport_periodique_sur_les_he_et_les_hcm_2010-11Le point de vue juridiquePolitique concernant l'hypersensibilité environnementale    Cliquez ici pour voir le site web    Cliquez ici pour voir le documentLe point de vue médicalBibliographie annotée (en anglais)CONDITIONS MÉDICALES MAL COMPRISES DU 21e SIÈCLEInterrogatoire sur les antécédentsSyndrome d’hypersensibilité chimique multiple (MCS): Mécanismes toxicologiques et d’hypersensibilité par Martin L. Pall
continue reading

Statistiques

Statistiques
Statistiques canadiennes Un sondage canadien effectué en 2005 affirme que 3.6% de tous les infirmiers et de toutes les infirmières au Canada ont fait l'expérience de l'hypersensibilité chimique multiple (aussi appelée polytoxicosensibilités et HCM). L'HCM chevauche le syndrome de fatigue chronique et la fibromyalgie. Statistiques Canada - Janvier 2007 En 2003, 5% des Canadiens (1.2 millions de personnes) ont reçu un diagnostic d’au moins une de ces conditions. Parmi les 5% des Canadiens qui ont eu un diagnostic, 2.4% ont dit qu’ils souffraient de l'HCM, 1.5% de la fibromyalgie et 1.3% de la fatigue chronique. Parmi ces individus, au moins 14% avaient 2 des 3 conditions L’incidence s’accroit de 1.6% entre 12 et 24 ans à 6.9% entre 45 et 64 ans La statistique de près d’un million de Canadiens ayant un diagnostic d'HCM représente une tragédie immense ainsi qu’une perte socio-économique. FARDEAU POUR LA SOCIÉTÉ, HYPERSENSIBILITÉ CHIMIQUE MULTIPLE (HCM) Des différences significatives ont été trouvées dans la capacité de fonctionner et dans l’usage des soins de la santé entre les personnes de la population générale ayant ou n’ayant pas de diagnostic d'hypersensibilité chimique multiple (HCM) Pourcentage de personnes avec un diagnostic d'HCM qui avaient besoin d’aide avec le ménage, la préparation des repas, les commissions et les rendez-vous: 22% Interventions médicales – Personnes avec l'HCM qui: Avaient consulté un médecin de famille plus que 10 fois - 17% Avaient consulté des spécialistes - 43% Avaient consulté des praticiens de médecine alternative dans l’année précédente - 33% Statistiques Québécoises HCM,…
continue reading

Québec doit reconnaître les hypersensibilités environnementales

200 000 Québécois ne reçoivent pas des services disponibles dans d’autres provinces Montréal, cheap le 22 septembre 2011, L’Association pour la santé environnementale du Québec (ASEQ) demande au ministre de la Santé et des Services sociaux de déclarer le mois de mai comme mois de sensibilisation et d’éducation sur les hypersensibilités environnementales (HE) au Québec et de déclarer le 12 mai comme journée des hypersensibilités environnementales. L’Association sera présente à l’Assemblée nationale aujourd’hui pour une journée de sensibilisation aux HE alors que le député Pierre Marsan fera la lecture d’une déclaration et d’une pétition au sujet des HE, une condition médicale invalidante qui a des impacts majeurs sur les personnes atteintes et leurs familles. En effet, près de 200 000 Québécois ont reçu un diagnostic médical d’HE. Cette maladie affecte plus de Québécois que d’autres conditions mieux connues comme la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer et le sida. Toutes ces maladies ont déjà une journée et/ou un mois de reconnaissance. Malgré le grand nombre de personnes diagnostiquées d’HE, il n’existe au Québec aucun service social ou de santé adéquat pour leur venir en aide. Plusieurs d’entre elles, déjà invalides, doivent se débrouiller seules et sont forcées de se faire traiter en Ontario et en Nouvelle-Écosse, et ce à leurs frais. Il s’agit là d’une situation financièrement catastrophique pour des s déjà appauvris par leur incapacité à travailler. L’Ontario et la Nouvelle-Écosse ont ouvert des cliniques médicales spécialisées en HE et financées par le système de…
continue reading

Journée de sensibilisation

Journée de sensibilisation
Le 22 septembre 2011, journée de sensibilisation à l'Assemblée national du Québec Il nous fait plaisir de vous annoncer que la pétition de l'ASEQ, demandant que le 12 mai soit reconnu comme le jour des hypersensibilités environnementales et que le mois de mai soit aussi reconnu comme mois des hypersensibilités environnementales au Québec, sera lue à l'Assemblée Nationale par le député Pierre Marsan. Pour lire la déclaration & voir des photos de l'évènement, cliquez-ici Pour lire L'Eco-Annonce de Septembre 2011, cliquez-ici
continue reading

Journée de sensibilisation à l’Assemblée national du Québec

Journée de sensibilisation à l’Assemblée national du Québec
Le 22 septembre 2011 Il nous fait plaisir de vous annoncer que la pétition de l'ASEQ, demandant que le 12 mai soit reconnu comme le jour des hypersensibilités environnementales et que le mois de mai soit aussi reconnu comme mois des hypersensibilités environnementales au Québec, sera lue à l'Assemblée Nationale par le député Pierre Marsan https://www.youtube.com/watch?v=DrnSUZgZqgk Déclaration du député de Robert-Baldwin, Pierre Marsan Il me fait plaisir de prendre la parole aujourd’hui pour féliciter l’Association pour la santé environnementale du Québec qui vient en aide aux personnes souffrant d’hypersensibilités environnementales et sa présidente madame Rohini Peris. Les données de Statistiques Canada, 2010, démontrent que le nombre de canadiens diagnostiqués d’hypersensibilité chimique multiple a augmenté de 34% depuis l’enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes en 2005. Présentement, ces conditions médicales sont difficile à diagnostiquer.L’Association souhaite à l’instar d’autres pays, tel que l’Allemagne, le Japon et l’Autriche qui fournissent des soins de santé et des services sociaux aux personnes souffrant d’hypersensibilités environnementales que le Québec puisse donner les soins médicaux nécessaires à ses s.Des soins médicaux appropriés, adéquats et opportuns aux personnes souffrant d’hypersensibilités environnementales amènent des améliorations de leur bien-être et des économies au système de santé. Je félicite madame Rohini Peris et son équipe pour le travail accompli à nous faire connaître cette maladie et les améliorations à apporter pour aider ces personnes. Pour lire L'Eco-Annonces Septembre 2011    
continue reading