Donnez / Donate

Pour en savoir plus sur les hypersensibilités environnementales

Le saviez vous?…

Le mois de mai est le mois des hypersensibilités environnementales. Ce terme inclut l’hypersensibilité chimique multiple (HCM) et l’hypersensibilité électromagnétique (HEM).
handcanariQue pouvez-vous faire pour ceux qui souffrent de cette condition médicale? DEVENEZ UN MÉNAGE QUI EST SAIN ET SANS FRAGRANCE! Portez une attention particulière à vos produits de soins personnels et à vos produits nettoyants:

Soyez conscient des radiations électromagnétiques

L’HEM est une condition où une personne présente des symptômes de maladie causés ou aggravés par les champs ou les ondes magnétiques.

Pour des solutions, visitez : www.em3e.com Si vous êtes de ceux qui souffrent de cette condition, sachez que nous de l’ASEQ-EHAQ travaillons à la sensibilisation et à l’éducation au sujet de cette condition médicale, et aussi à la reconnaissance de cette maladie et à la mise en place de services de santé et sociaux appropriés au Québec. Vous désirez aider? Contactez-nous!

Qu’est-ce que c’est et combien de personnes ont reçu un diagnostic?

Plus d’un million de canadiens ont été diagnostiqués de cette condition médicale.
L’hypersensibilité environnementale (HE) comprend tous les hypersensibilités incluant l’hypersensibilité chimique multiple (HCM) et l’hypersensibilité électromagnétique (HEM).

  • 179,000 Québécois ont reçu un diagnostic d’hypersensibilité chimique multiple (Statistique Canada 2010), en hausse comparé à 171 000 en 2005.
  • Le nombre de canadiens diagnostiqués de cette condition a augmenté de 34% durant la même période.
  • 3 % des Canadiens ont reçu un diagnostic d’hypersensibilité chimique multiple, laquelle chevauche le syndrome de la fatigue chronique et la fibromyalgie (Statistique Canada, 2007).
  • 5% des Canadiens (1.5 millions de personnes) ont reçu un diagnostic d’au moins une de ces conditions (Statistiques Canada, 2007).
  • 3,6% des infirmières souffrent des hypersensibilités chimiques (Enquête nationale sur le travail et la santé du personnel infirmier).

L’HE est une condition médicale invalidante déclenchée soit par une exposition importante ou par une exposition à faible dose sur une période de temps à des produits chimiques, de la moisissure ou des ondes électromagnétiques. Le résultat peut grandement affecter la qualité de vie de ces personnes. Des personnes qui étaient auparavant actives dans leur foyer, leur travail ou leur communauté se retrouvent soudainement physiquement incapables de tolérer plusieurs produits. De faibles expositions au quotidien les rendent maintenant malades. Des symptômes invalidants peuvent se produire, tels que: fatigue, enflures, difficulté à se concentrer, pertes de mémoire, étourdissements, douleurs corporelles (muscles, jointures, yeux, tête, visage), contusions, tachycardie, problèmes gastro-intestinaux (diarrhées, gonflements, etc.) pour n’en nommer que quelques-uns. Enlever les irritants amène une amélioration des symptômes, mais ceux-ci peuvent persister pendant plusieurs jours. Si la personne ne trouve pas une nourriture biologique, de l’eau saine, un logement et un lieu de travail sains, libres de produits irritants, les symptômes peuvent être provoqués par des substances additionnelles, telles que des aliments, des expositions au bruit ou à la lumière etc. Éventuellement ces réactions peuvent être déclenchées par des doses toujours plus faibles d’irritants.

Souffrances en conséquence de la non-reconnaissance

La vie d’une personne qui souffre des HE devient insupportable, surtout dans un monde qui dépend tellement des produits chimiques et des ondes électromagnétiques. De simples choses que l’on prend pour acquis tel que sortir au restaurant, théâtre, transactions bancaires, magasinage… deviennent impossibles. Nulle part aller, nulle part où se cacher devient une réalité. Si le n’a pas les traitements adéquats, un logement sain et de la compassion pour la perte énorme qu’il a subi, i.e., la perte de sa vie tel qu’il la connaissait. Cette personne se sent isolé et exclu de la société et passe inaperçu par notre système de soutien. Si des accommodements au travail ne sont pas disponibles, soit un environnement sans fragrance et sans fumée, une ventilation adéquate, l’usage de produits d’entretien et de rénovation moins toxiques etc…., il devient éventuellement impossible de travailler. Le manque d’information médicale approprié mène souvent à une rupture familiale. Souvent la personne souffrant d’HE ne peut trouver de logement adéquat. Ceci conduit à l’itinérance. Vivre et dormir sur un balcon, dans une tente ou dans une auto devient la norme. Souvent la personne est constamment mal en point, étant exposée à des produits irritants provenant des appartements voisins. Le manque de reconnaissance, de traitements et de services cause aussi des problèmes physiques, émotionnels et sociaux. L’ASEQ-EHAQ est témoin du manque grandissant de communication de la part du système de soutien social, à cause des lacunes de sensibilisation et d’éducation, laissant les personnes souffrantes laissées à elles-mêmes et sujettes à de la négligence et de l’abus.

Les personnes obtiennent des traitements ailleurs

Est-ce possible de traiter cette condition? La réponse est oui.

La meilleure gestion de cette condition est basée sur un espace sain pour vivre et travailler. Des études ont démontré que les personnes souffrant d’HE sont incapables de se détoxiquer des produits chimiques et des médicaments d’usage courant. Des médecins formés en santé environnementale aident les personnes souffrant de cette condition, améliorent leur état de santé et gèrent leurs hypersensibilités. Le but est de soutenir et de guérir les systèmes de détoxication, d’immunité et de production d’énergie. Chaque cas est différent et doit être traité en conséquence. Des traitements pour cette condition sont disponibles en Ontario et en Nouvelle Écosse. Des pays tel l’Allemagne, l’Autriche, le Luxembourg et le Japon traitent cette condition médicale et fournissent des services sociaux et de santé à ceux qui en souffrent. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est le standard mondial pour évaluer et classer les problèmes de santé. C’est la référence la plus importante pour les médecins, les gouvernements et les cours de justice à travers le monde. Une classification universelle des conditions médicales est importante parce que cela encourage la recherche scientifique au niveau international et le partage des résultats. C’est aussi la base pour l’attribution de codes pour les réseaux de la santé afin de déterminer l’éligibilité des diagnostics et des soins, ce qui indique le meilleur choix des traitements primaires requis.

Le 12 mars 2012, le parlement européen a émis une déclaration écrite demandant que l’hypersensibilité chimique multiple (HCM) et l’hypersensibilité électromagnétique (HEM) soient incluses dans la Classification internationale des maladies (CIM). La déclaration affirme que les inégalités de santé au sujet de ces conditions dans les différents pays européens devraient être éliminées et que les États membres devraient inclure l’HCM et l’HEM dans leur propre CIM et dans leur liste de maladies professionnelles. La déclaration précise en outre que les s qui souffrent de ces conditions qui impliquent de «sérieux risques», n’ont «aucune influence sur l’air qu’ils respirent et l’exposition aux rayonnements électromagnétiques ». Le parlement européen exhorte aussi les États membres «d’appliquer les règles existantes en matière de rayonnement électromagnétique et d’exposition à des substances nocives et d’appliquer strictement le principe de précaution » afin de protéger efficacement la population souffrant de cette condition, « dont le nombre croît de façon exponentielle »

Impact économique

Les coûts de cette condition médicale sont incalculables: augmentation des dépenses du système de santé dues aux visites médicales répétées avec peu de résultats, perte d’opportunités (des professionnels formés ne peuvent plus travailler), des travailleurs de la santé sont détournés d’autres conditions, stress social causant des conflits familiaux, perte de qualité de la vie, etc…Une étude datant de l’année 2000 démontre des milliards en coûts directs et indirects à travers le Canada,

provenant de : Perte de productivité Opportunités manquées Base d’imposition plus faible Coûts évitables en soins de santé Paiements pour invalidités Kassirer J and Sandiford K. Socio-Economic Impacts of Environmental Illness in Canada. 15-11-2000. The Environmental Illness Society of Canada. The Centers for Occupational and Environmental Health, University of California. GREEN CHEMISTRY: Cornerstone to a Sustainable California, January 2008. Voir: http://coeh.berkeley.edu/greenchemistry/briefing/

Il a été démontré que prendre soin de cette condition a un impact économique positif. Selon l’Environmental Health Centre de la Nouvelle-Ecosse (NSEHC), l’utilisation du réseau de la santé par les personnes diagnostiquées de HCM était presque le double de la moyenne provinciale. Après traitement à la clinique NSEHC, l’utilisation du réseau de la santé revenait à la normale. (Fox et al. 2007)

Prévention

Notre environnement extérieur peut devenir notre environnement intérieur. Pour cette raison, nous devons insister pour de l’air pur, de l’eau pur et de la nourriture saine.Votre qualité d’air intérieur dépend de ce vous y insérez. Il est donc avantageux pour votre santé d’utiliser des produits moins toxiques pour les soins personnels, le nettoyage et l’entretien. Portez attention au taux d’humidité et assurez une ventilation adéquate pour prévenir la moisissure et diminuer la pollution intérieure. Si vous avez une infestation de moisissure, faites appel à une compagnie fiable pour en faire l’analyse et le nettoyage. Informez-vous des meilleures solutions pour régler le problème et ainsi protéger votre santé. Même si vous ne souffrez pas d’hypersensibilité électromagnétique, il est prudent de prendre des précautions en ce domaine. Pour plus de renseignements svp voir cette page.

Au besoin, recherchez le meilleur système de purification d’eau. Des études on démontré que plusieurs produits artificiels, incluant certains médicaments, peuvent se retrouver dans l’eau du robinet. Évitez d’utiliser des contenants de plastique pour conserver l’eau. Le verre, la céramique ou l’acier inoxydable sont préférables. Les aliments biologiques représentent un des meilleurs investissements pour votre santé. Pensez à congeler des aliments biologiques achetés à la ferme pour passer l’hiver. La prévention en matière d’hypersensibilité environnementale touche tous les aspects de notre vie. Regardez ce que vous utilisez et l’impact de ces produits sur vous, vos voisins et votre entourage. Comme on dit, une once de prévention vaut une livre de soins.