Donnez / Donate

Écrire à votre député(e)

Écrire à votre député(e)

Journée de hypersensibilité environnementale

Chers membres, amis et sympathisants de l’ASEQ,Le 12 mai est la journée pour se souvenir de l’hypersensibilité environnementale (HE), du syndrome de fatigue chronique et de la fibromyalgie. C’est la journée internationale de ces trois conditions médicales et le mois de mai est le mois des HE. De façon a informer et éduquer : on vous invite d’écrire à votre député de l’assemblée nationale. SVP utilisiez la lettre qui suit et adaptez la à votre situation. Aussi SVP nous envoyer une copie de votre lettre.
Vous pouvez trouver comment rejoindre votre député sur le site suivant: http://www.assnat.qc.ca/fr/deputes/index.html
Si vous avez besoin d’aide pour envoyer cette lettre, contactez-nous.
Merci!
Mme. Rohini Peris
Présidente
Association pour la santé environnementale du Québec
(Nom de votre député à l’Assemblée nationale), Mai est le mois international de la sensibilisation à trois maladies invalidantes : l’hypersensibilité environnementale, aussi connue sous le nom d’hypersensibilités chimiques multiples (HE/HCM), l’encéphalomyélite myalgique plus communément connue sous le nom de syndrome de fatigue chronique (EM/SFC) et la fibromyalgie.Je fais partie des 300,000 québécois qui luttent pour survivre à cause de l’impact dévastateur de ces maladies. Ces maladies affectent tellement de citoyens qu’elles se retrouvent maintenant en troisième place des maladies invalidantes chroniques au Canada, après le diabète et les maladies du cœur et cardiovasculaires.Plus de québécois sont affectés par ces maladies que par beaucoup d’autres mieux connues et qui reçoivent des millions de dollars en fonds de recherches et en services communautaires. Par exemple, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques, la maladie d’Alzheimer et le VIH/SIDA. Pour plus d’information, visitez le site web de l’Association de la santé environnementale du Québec (ASEQ) à www.aseq-ehaq.caMalgré le nombre de gens affectés par ces maladies, il y a encore très peu de sensibilisation, de soutien ou de traitements pour les gens vivant avec ces maladies.

J’aimerais qu’en tant que député à l’Assemblée nationale du Québec me représentant vous vous informiez au sujet de ma maladie et des services de santé et de soutien qui sont nécessaires pour ceux d’entre nous qui souffrent de ces maladies.

Bien à vous,

(Votre nom et adresse)