Donnez / Donate

Comment survivre avec l’HEM

La technologie est en constante évolution. Nous sommes aujourd’hui exposés à des niveaux de champs électromagnétiques beaucoup plus élevé qu’au paravant. L’hypersensibilité électromagnétique (HEM) est le résultat d’expositions aux champs électromagnétiques (produits sans fils et autres appareils électriques) et aux ondes de radiofréquences (produites par toutes les technologies sans fil). Les champs électriques et magnétiques, ainsi que les radiofréquences sont invisibles, mais ils existent et ont des conséquences à terme sur notre santé, il est donc nécessaire de réduire l’exposition. Nous avons en effet la technologie et les instruments pour détecter et éliminer ces ondes nocives.

Une étude suédoise réalisée sur 167 personnes souffrant d’hypersensibilité électromagnétique (HEM) recensent les causes:

  • Les antennes relais des téléphones cellulaire.
  • Le GSM (Global System for Mobile Communications).
  • Les téléphones sans-fil (type DECT).
  • Les transmetteurs de radiodiffusion.
  • Les écrans d’ordinateurs.
  • Les lignes train/tramway.
  • Les transformateurs.
  • Les écrans de télévision.
  • Les appareils électriques et d’éclairage.

Ces éléments sont pourtant présents partout dans notre environnement, mais un certain nombre de solutions existent cependant pour se prémunir et vivre au quotidien.

Pour des environnements plus sains: les meilleures solutions

Il est important en premier lieu de faire un bilan électromagnétique chez soi. Certains symptômes d’hypersensibilité électromagnétique (HEM) peuvent être réduits par l’éloignement des sources d’émissions d’ondes magnétiques. Certaines sociétés proposent des bilans et des conseils pour réduire le champ magnétique de votre maison. Il s’agit d’identifier les sources d’émissions d’ondes dans votre maison, au moyen notamment d’un appareil mesurant les émissions électromagnétiques. Des spécialistes tels les plombiers et électriciens peuvent être sollicités pour effectuer ces travaux. Il est nécessaire de traiter son environnement face à la pollution électromagnétique.

Le téléphone :

  • En ce qui concerne le téléphone cellulaire (qui est cité comme la troisième cause de l’HEM), il est recommandé d’utiliser le main-libres, d’écourter la conversation quand la réception est mauvaise, de changer d’oreilles régulièrement, d’éviter de se déplacer en téléphonant.
  • Préférer un téléphone où le Débit d’Absorption Spécifique (DAS) est le plus bas possible.
  • Éviter d’utiliser des téléphones sans fil.
  • Ne pas acheter de téléphones aux enfants de moins de 10 ans.
  • Éviter également de téléphoner en conduisant car l’exposition aux ondes est amplifiée.
  • Vous pouvez utiliser un casque anti-radiation, car le main-libre émet lui aussi des ondes.

En voiture:

  • En ce qui concerne l’automobile, éviter d’être trop près du système de sons particulièrement si vous êtes enceintes car elles émettent un important champ magnétique, tout comme l’air climatisé ainsi que la chaufferette.

La maison:

  • Mesurer tout d’abord les champs électromagnétiques dans votre maison et au travail.
  • Il est préférable d’habiter à plus de 150 mètres d’une ligne à haute tension, et à plus de 13 km d’une antenne relais.

La sensibilité aux ondes est importante pendant le sommeil, idéalement il ne faudrait pas d’appareils électroniques dans la chambre à coucher, mais il s’agit d’abord d’adopter certaines précautions, tel que:

  • Éloigner du lit le cellulaire, le téléphone sans fils incluant la base.
  • Préférer les multiprises qui permettent de mettre tous les appareils hors circuit pendant la nuit.
  • Éviter les radios-réveil qui sont souvent proches du lit, ce qui en fait un danger. Préférer en un qui fonctionne à piles.
  • Éviter les petites lampes halogènes dont le transformateur reste constamment sous tension.
  • Éviter certains appareils de chauffage électrique qui peuvent être fortement émetteurs.
  • Préférer un lit qui n’ait pas de parties en métal, et éloigner les éléments métalliques proches de votre lit (comme les lampes en métal ou une table en métal.
  • Si vous habitez en appartement, évité de placer un lit contre un mur qui est commun avec les voisins, ceux-ci peuvent avoir mis de l’autre côté leurs appareils électroniques.

Lutter contre les ondes électromagnétiques.

Les solutions les plus efficaces restent celles de la précaution, éviter certains appareils, adopter des habitudes vis-à-vis des appareils ou encore se prémunir en faisant un bilan électromagnétique, et en faisant appel aux services de spécialistes.

Mais des solutions autres sont proposées actuellement, permettant de réduire les ondes ainsi que les symptômes d’hypersensibilité électromagnétique. L’efficacité des solutions proposées varie cependant d’un individu à l’autre.

Les oscillateurs magnétiques de compensation (CMO) : cette technologie se propose de protéger les organismes vivants contre les émissions d’ondes. « L’oscillateur agit en émettant un signal magnétique, qui accompagne le rayonnement du signal du téléphone pour en modifier l’effet néfaste sur l’homme », précise Maurice Fillion-Robin, directeur du Centre de recherche Tecnolab en France. Cet appareil peut être aussi utilisé sur un ordinateur ou un téléviseur.

D’autres technologies comme les microplaquettes qui s’installent sur les appareils et se proposent de neutraliser les effets dangereux des ondes. Il existe également des tissus qui permettent de faire barrage aux ondes, et qui sont constitués d’un blindage métallique, on peut citer notamment les casquettes ou autres vêtements qui ont la même fonction.

Si vous êtes atteints d’hypersensibilité électrique et électromagnétique, vous devez dans un premier temps:

  • Éviter les contacts avec les champs magnétiques.
  • mesurer les champs électriques et magnétiques de votre environnement.
  • Réorganiser l’appareillage électrique de votre maison.
  • Organiser votre travail dans un environnement au champ réduit.
  • La découverte récente d’un traitement par Per-Arne Öckerman, biochimiste Suédois, laisse la porte ouverte à de nouveaux espoirs pour l’hypersensibilité électrique et électromagnétique. Vous pouvez retrouver l’étude sur le lien suivant :

http://www.papimi.gr/cases/ockerman/ockerman2.htm. 34 patients hypersensibles ont subi l’expérience et ont été traités pendant 2 mois par une combinaison d’anti-oxydants, avec des champs magnétiques pulsés, d’éléments minéraux, acetyl-cystiene, melatonin and gamma linolenic acid. Les résultats ont été très satisfaisants, une amélioration des symptômes qui ont baisés de sévère à léger, tel que rapporter par les patients.

***

Bibliographie
Un site intéressant qui rassemble toutes les études réalisées sur les champs électromagnétiques:
http://www.eea.europa.eu/highlights/radiation-risk-from-everyday-devices-assessed

Sites de références:

http://www.feb.se/FEB/feb_info.html
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs205/fr/
http://www.hlhl.qc.ca/hopital/usagers-/-famille/info-sur-la-sante-mentale/therapie-dapproche-cognitivo-comportementale.html
http://www.icnirp.de/documents/emfgdl.pdf (International Radiation Protection Association
www.enviratest.com

Site concernant une nouvelle thérapie:
http://www.papimi.gr/cases/ockerman/ockerman2.htm

Sites sur les nouvelles technologies et les moyens pour lutter contre les ondes:
http://www.do-be-have.biz/?numvdi=620
http://www.terrevivante.org/199-protegez-votre-sommeil.htm
http://www.christinenelson.ca/survivre.html
http://www.sageassociates.net/remediation.html
http://www.protection-onde.fr/