Donnez / Donate

Ateliers à Sherbrooke

Le 4 novembre, cialis treat 2012, view Montréal

L’Association pour la santé environnementale du Québec (ASEQ) est un organisme charitable à but non lucratif, fondé en 2004, avec un effectif de 1300 membres. Notre mission consiste à mieux faire connaître les hypersensibilités environnementales (HE) (sensibilités chimiques multiples et électromagnétiques qui se chevauchent souvent avec d’autres maladies comme le syndrome de fatigue chronique/encéphalomyélite myalgique et la fibromyalgie) et à informer la population et les preneurs de décision des enjeux concernant la protection de l’environnement et la santé humaine.

Afin d’aider les personnes souffrant des HE, en collaboration avec l’UQAM, TELUQ et le Service aux Collectivités de l’UQAM, l’ASEQ tiendra des ateliers de formation sur les aspects biologiques et légaux des HE dans 10 régions du Québec à l’automne 2012. Les ateliers à Sherbrooke auront lieu le samedi 7 décembre, et à Sutton le dimanche 8 décembre, 2012. Réservation obligatoire.

Les deux objectifs visés sont 1) d’aider les personnes atteintes et leur entourage à mieux comprendre et gérer cette condition médicale, et 2) de former dans diverses régions du Québec des personnes-ressource qui pourront donner du soutien aux personnes souffrant des HE. Les personnes qui souffrent d’HE, groupes de bénévoles et communautaires sont aussi invités à contacter l’ASEQ pour de l’information sur la façon d’offrir du soutien aux personnes atteintes et d’agir en partenariat avec ASEQ sur ce projet.

L’hypersensibilité environnementale est une condition chronique douloureuse impliquant plusieurs systèmes corporels, qui peut se manifester chez des individus de tous âges, souvent suite à une exposition unique massive ou à des expositions de faible niveau répétées à des produits chimiques, des radiations électromagnétiques et à d’autres déclencheurs dans l’environnement. Les personnes atteintes deviennent alors sensibles à des substances ou phénomènes présents dans leur environnement quotidien à des niveaux plus bas que ce qui est considéré acceptable par la plupart des gens. Des réactions d’hypersensibilité peuvent être déclenchées par les produits parfumés, les produits de nettoyage, les détergents à lessive, les peintures, les produits pétrochimiques, la fumée de cigarette, les pesticides, les animaux de compagnie, les plantes, les combustibles, les radiations électromagnétiques, les moisissures et les aliments.

Au Québec, 179 000 personnes ont reçu un diagnostic de sensibilité chimique multiple. Plus d’un million de canadiens sont affectés par cette condition médicale. Pour maintenir leur santé, ces personnes doivent avoir accès à des espaces, des services et des produits non toxiques. Cette condition est reconnue par la Commission canadienne des droits de la personne comme une invalidité. Certaines provinces et pays dans le monde offrent des services sociaux et de santé aux personnes qui en souffrent.
La mission de l’ASEQ englobe non seulement du support (via de l’éducation, des ressources, une ligne téléphonique offrant soutien et information), des réunions de soutien, des logements salubres, un guide des ressources disponibles, un bulletin de nouvelles, etc.) pour les personnes atteintes, mais aussi de la prévention à travers de la formation sur l’usage de stratégies écologiques permettant d’obtenir un environnement sain.